Henné d’Egypte

4.50 TTC

Henné d’Egypte

100gr

Disponibilité : 11 en stock

Catégorie :

Le henné d’Egypte est un henné plutôt clair, je le conseille lorsque l’on veut obtenir du blond associé à d’autres plantes tinctoriales.
•On obtient suivant le temps de pose un roux clair à un cuivré plus tranché
•Il ne fonce pas, la superposition des couches de henné n’assombrira pas votre chevelure
•Vos cheveux seront doux, brillants et fortifiés
Ce qu’on en dit : C’est un henné qui a une prise rapide mais ne fonce pas, il est donc parfait pour les blondes en association avec du henné neutre et des plantes tinctoriales telles que la camomille ou le rhapontic, ou tout simplement avec notre coloration végétale Blond Doré avec un temps de pose court de 20 à 30mn. Il peut également être utilisé seul pour pré pigmenter les cheveux blancs.

Conseils

Poudre filtrée à plusieurs reprises et finement moulue. Le Henné est issu d’une plante, le Lawsonia Inermis qui contient un pigment, le lawson. Ce pigment se dépose sur la kératine du cheveu le protège ainsi des agressions extérieurs (pollution etc..) tout en donnant brillance et volume. Enfin, le henné a des propriétés étonnantes : il rééquilibre la production de sébum du cuir chevelu, et est efficace contre les pellicules.

La manipulation des plantes tinctoriales et autres colorations végétales n’est pas une science exacte et est très aléatoire. Il est primordial d’être patient avant de pouvoir obtenir la couleur désirée, le reflet tant recherché. Il faut aussi tester différentes recettes, faire ses propres recherches.

Pour ce qui concerne l’application, je vous invite à suivre les conseils qui suivent afin d’obtenir le meilleur résultat.

Assurez-vous d’avoir sous la main :

  • Un bol en céramique ou en verre,
  • Une cuillère en bois, en plastique (évitez les cuillères métalliques),
  • Une paire de gants à enfiler dès que vous commencez à manipuler les poudres,
  • Un pinceau à coloration,
  • Du film alimentaire ou un bonnet de douche pour couvrir la tête et maintenir un taux d’humidité élevé,
  • Un bonnet de laine ou un tissu bien chaud (l’humidité et la chaleur facilitent la libération de la couleur)

 

Préparation

  • Versez une quantité de coloration ou de henné selon la longueur et l’épaisseur de vos cheveux :

30gr à 50gr pour les cheveux courts

50gr à 100gr pour les cheveux mi-longs

100gr à 120gr pour les cheveux longs

60à 80gr pour les racines

  • Ajoutez de l’eau chaude mais non bouillante (environ 70°) à votre poudre. Vous pouvez également mouiller votre henné/coloration avec une infusion de camomille, bois de campêche coupé, poudre de betterave ou de garance, de romarin en fonction des reflets souhaités
  • Mélangez jusqu’à obtenir une texture similaire au yaourt, ni trop liquide ni trop dense (un peu comme une crème dessert au chocolat), ainsi le mélange ne coulera pas sur votre visage.

Cheveux propres ou sales ?

Contrairement à une coloration conventionnelle, je vous conseille d’appliquer votre henné/coloration sur cheveux propres, délestés de tout sébum, poussières, de leur sérum ou autre crème soin que vous avez pour habitude d’appliquer au quotidien.

Pour une première application je conseille vivement de faire un masque détox (4CS d’Argile blanche + 2CS de Mix Spirulina + 4CS de vinaigre de pomme ou framboise, ajoutez de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pate crémeuse, appliquez, laisser poser 15mn puis rincez). Ainsi vos cheveux seront dépollués, débarrassés de tout résidu de produits capillaires. De plus ce procédé ouvrira légèrement les écailles de vos cheveux et permettra au soin colorant de mieux accrocher.

Je vous invite également à appliquer votre henné ou soin colorant sur cheveux encore mouillés pour plus de facilité.

Est-ce qu’on ajoute d’autres ingrédients à notre préparation ?

Pour une première application, je déconseille d’ajouter d’autres ingrédients à votre préparation. C’est un peu à contrecourant de ce qu’on a l’habitude de lire mais je trouve qu’il est important au tout début d’observer comment vos cheveux se comportent ; comment ils réagissent lors des premières poses de henné/coloration végétale.

Plus tard, lorsque vous serez un peu plus aguerri, vous pourrez y ajouter toute une liste d’ingrédients qui leur apporteront soin et bienfait en plus d’une coloration saine :

  • De l’aloé vera (en poudre ou en gel), du lait végétal ou animal, du miel/sirop d’agave pour de l’hydratation,
  • Pour nourrir vos cheveux : jaune d’œuf, crème fraiche pour les nourrir
  • Des actifs capillaires tels que la protéine de soie, de riz
  • D’autres plantes soins comme le Brahmi, Bhringraj, neem, tulsi, bambou, amla… Attention, encore une fois l’ajout d’une plante soin vous apportera certes un soin mais notez qu’il diluera la couleur qui sera moins intense
  • Des plantes colorantes pour intensifier un reflet ou accentuer une nuance.

L’application  

Avant l’application et pour éviter les mauvaises surprises, effectuez TOUJOURS un test sur une mèche de cheveux cachée.

Il y a deux écoles, ceux qui font ça la tête à l’envers au-dessus de la baignoire. Le principe est simple on pioche sa main gantée dans le récipient et on pose sur ses cheveux. On masse pour bien faire pénétrer aux racines et on tire sur les longueurs.

Personnellement, ce n’est pas ma manière de faire. J’ai beaucoup de cheveux blancs et cette méthode ne les couvrait pas.

Donc je procède de cette manière :

  • Je coupe mes cheveux en quatre, j’isole tout ce qui est devant et je m’occupe dans un premier temps de la partie allant du milieu du crâne jusqu’à la nuque,
  • Sur cette partie, à l’aide d’un pinceau pour teinture, j’applique la préparation sur la raie du milieu puis je redescends mèche par mèche jusqu’à la nuque sur un côté, puis l’autre, puis je masse et j’ajoute du produit sur les longueurs tout autour de la nuque.
  • Sur le devant, j’applique de la préparation sur la raie du milieu, puis raie par raie sur le côté droit, puis le côté gauche. Si vous souhaitez couvrir vos cheveux blancs, n’hésitez pas à appliquer une dose plus importante sur vos tempes et les racines de devant.
  • S’il me reste de la préparation, je la pose sur mes longueurs. Ainsi, tous mes cheveux blancs sont parfaitement couverts.
  • J’enveloppe ma tête d’un bonnet réutilisable, enfin, enfilez un bonnet laine ou un turban en tissu assez chaud qui permettra de conserver la chaleur et aidera la libération des pigments.
  • Laissez poser entre 30mn et 2h selon le résultat voulu : plus le temps de pose est long, plus la couleur sera intense.
  • Rincez à l’eau claire, l’utilisation du shampoing n’étant pas nécessaire. Vous pouvez cela dit utilisez votre masque ou votre après-shampoing habituel.

Le rinçage

Rincez à l’eau claire, inutile de faire un shampoing, appliquez plutôt un masque qui, en plus du soin, vous permettra de faciliter l’élimination de tous les résidus.

Terminer par un dernier rinçage avec une eau froide mélangée à du vinaigre de cidre ou framboise, cette étape vous apportera de la brillance et surtout refermera les écailles de vos cheveux pour mieux « emprisonner » les pigments.

Attendez 72h avant votre prochain shampoing afin que l’oxydation se fasse (c’est-à-dire que la couleur continue d’évoluer au contact de l’air), c’est au bout de ce laps de temps que vous aurez votre couleur définitive.

INCI : Lawsonia inermis

Poids 110 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Henné d’Egypte”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *